QUELS SONt VOS DROITS à LA

FORMATION PROFESSIONNELLE ?

 

Lancer notre simulateur de calcul de vos droits

en vous laissant guider par notre formulaire

et recevez en quelques clics le montant de

vos droits à la formation professionnelle 2019


 

 

 

vous êtes jeune créateur

d'entreprise ou

auto-entrepreneur ?

 

Rejoignez notre Parcours Expert et profitez de toute l'équipe

pédagogique de LIBERTY PROGRESS pour vous

accompagner dans la réussite de votre entrepreneuriat


vous souhaitez obtenir des informations ?

Sélectionnez votre Statut parmi ceux énumérer ci-dessous


Vous êtes inscrit au Registre du Commerce
Votre Statut est Gérant non-Salarié

Co-gérant ou Conjoint Collaborateur
Vous possédez un K-Bis à jour

Vous êtes inscrit au Registre du Commerce
Votre Statut est Gérant non-Salarié

Co-gérant ou Conjoint Collaborateur
Vous possédez un K-Bis à jour

Vous êtes inscrit à la Chambre des Métiers
Votre Statut est Gérant non-Salarié

Co-gérant ou Conjoint Collaborateur
Vous possédez un K-Bis à jour

Vous êtes inscrit au Registre du Commerce
Votre Statut est Gérant non-Salarié

Co-gérant ou Conjoint Collaborateur
Vous possédez un K-Bis à jour


 LE DROIT A LA FORMATION DES SALARIÉS ?

 N'hésitez pas à nous contacter. Nous serons ravis de vous aider.

PRÉSENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE


La formation professionnelle continue a pour objectif de faciliter l'insertion ou la réinsertion professionnelle des travailleurs, de permettre leur maintien dans l'emploi, de favoriser le développement de leurs compétences et l'accès aux différents niveaux de la qualification professionnelle.

 

L’Etat, les Régions et les partenaires sociaux élaborent la politique de formation professionnelle.

Afin de favoriser la communication entre ces différents acteurs, leurs représentants sont réunis au niveau national au sein du Conseil National de la Formation Professionnelle.

 

 

 

Les régions et l’Etat sont responsables de la mise en œuvre de la formation professionnelle continue au travers des différents Organismes Paritaires Collecteurs Agrées (OPCA) qui en gère une grande partie des financements.

 

Les entreprises sont à la fois des lieux de mise en œuvre de formation et, avec les régions et l’Etat, les principaux financeurs de la formation professionnelle continue. En effet, les cotisations des entreprises pour la formation professionnelle sont obligatoires à tous les niveaux (tant pour les travailleurs indépendants que pour les salariés).

 

Ce système a été créé il y a plus de 30 ans par les syndicats professionnels et l’Etat.

 

Entre les formations des chômeurs , les dispositifs adressés aux publics spécifiques financés par les régions, le nouveau CPF (compte personnel de formation) et les formations professionnelles délivrées aux entreprises (salariés et travailleurs indépendants) grâce à leurs propres cotisations,  la formation en France représente aujourd'hui un marché de près de 31 milliards d’euros.

 

 

Ce sont principalement les OPCA (Organismes Paritaires Collecteurs Agrées) qui collectent et redistribuent cet argent sous forme de financement d'actions de formation.

 

Si les entreprises de plus de 10 salariés sont bien accompagnées par les OPCA dans la maîtrise et l'optimisation des financements de la formation, ce n'est pas toujours le cas des TPE.

 

Seules 10% d'entre elles utilisent leurs droits à la formation alors que c'est le levier de développement le plus efficace à l'heure actuelle !

 

La formation permet en effet d'acquérir des compétences durables et à un impact important sur la motivation et l'estime de soi des bénéficiaires.

 

 

Il faut dire que le nombre important d'OPCA (plus d'une cinquantaine), le fait qu'ils aient chacun leurs propres règles de fonctionnement et la lourdeur des démarches administratives qui implique, ne facilite pas l'accès à ces dispositifs. Depuis, la réforme et l'arrivée des 12 OPCO va changer le donne